Le noir est ma couleur, tome 1 : Le pari par Olivier Gay

~ Résumé ~1d043d15-18c8-4009-aaef-0a34463103c7

Normalement, Alexandre le bad boy du lycée n’aurait jamais prêté attention à Manon l’intello du premier rang. Pourtant, à la suite d’un pari, il a décidé de la séduire.
Normalement, Manon n’aurait jamais toléré qu’Alexandre vole à son secours. Pourtant dans l’obscurité d’une ruelle, sa présence s’est révélée décisive.
Alexandre doit se rendre à l’évidence. Rien n’est normal dans cette histoire.
Manon acceptera-t-elle qu’il entre par effraction dans son univers ?

~ Chronique ~

Bonjour à tous! J’espère que vous allez bien. Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler non pas d’une lecture, mais d’une RElecture 😉 (oui la différence est flagrante je sais, je voulais juste un peu varier mon intro.. xD) Et j’ai donc relu « Le noir est ma couleur, tome 1 : Le pari » écrit par Olivier Gay. Et encore une fois, j’ai A-DO-RÉ!

J’avais découvert cette saga grâce à Margaud Liseuse il y a au moins 3-4 ans. Les éditions Rageot m’ayant envoyé le tome 2 le mois dernier, je me devais de relire le tome 1 car je vous avoue que je ne me souvenais pas de grands choses mis à part le fait que j’avais justement adoré à l’époque. Et je ne vous dis pas quel bonheur cela a été que de me replonger dans cet univers!

Pour moi, Olivier Gay a déjà un énorme point fort dans son roman avec ses personnages, que j’aime énormément. Que ce soit Manon ou Alexandre, ils ont tous les deux quelque chose qui fait que l’on s’attache à eux très très vite. Malgré le portrait de première de la classe qui lui est accordé, le tempérament de Manon ne s’arrête pas à ça. Elle a du caractère, et lorsque je dis ça je veux dire bon comme mauvais, elle n’est pas fleur bleue, elle ne se laisse pas faire, même si elle ne s’avisera jamais de prendre quelqu’un de haut, bref elle est époustouflante. Pour ce qui est d’Alexandre, il est vrai que l’on est à fond dans le stéréotype du bad-boy, qui, à 16 ans, a déjà fait des choses qui, moi, à 16 ans, ne me traversaient même pas l’esprit. Mais tout en étant détestable sur ce point là, comme Manon, ça va plus loin que ça! Il est également attentif, à l’écoute, ouvert d’esprit et il faut avouer qu’il n’a pas une vie facile. C’est pourquoi que ce soit lors de ma première ou de ma deuxième lecture, Olivier Gay a su très vite me charmer grâce à ses personnages.

Un autre point positif de cette saga c’est son autodérision. Olivier Gay sait qu’il met en scène, de base, des clichés, et cela ne fait que nous être rappelé par les personnages dans le roman. Ils en ont conscience, et ne font que trouver ça ridicule ou amusant, moi personnellement, ça m’a vraiment fait rire, et on comprend vite donc que l’auteur ne se prend pas au sérieux et qu’il se sert délibérément de cet aspect pour amuser le lecteur, et le surprendre lorsqu’il va s’avérer qu’il est question de beaucoup plus que ça!

Je dois dire également, que l’univers en tant que tel, joue beaucoup en la faveur de cette superbe saga! Je ne peux pas vous en dire énormément, car vous devez le découvrir par vous-mêmes lors de votre lecture. Mais l’univers fantastique qu’Olivier Gay a mis en place est juste incroyable, et surtout, extrêmement original. Ce qu’il a construit, je ne l’ai encore jamais vu ailleurs, que ce soit de près ou de loin. Tout est bien expliqué sans pour autant que l’on soit plongés dans des tonnes de descriptions. Et le fait que le tout se passe en France (enfin un roman qui se passe en France) nous transporte complètement et on peut alors encore mieux s’imaginer le récit.

Et enfin, en ce qui concerne la plume d’Olivier Gay, je peux simplement vous dire qu’elle m’a beaucoup plu. A la fois fluide, détaillée, et sentimentale, on ne peut pas juste survoler les pages de ce roman, on est obligés de plonger à l’intérieur afin de rejoindre Manon et Alexandre et de les aider dans ce qui les attend. J’ai donné à ce roman, la note de 18/20 

Quelques citations :

– T’as jamais vu un film pour ados ? T’as toujours une fille qui ne plaît à personne parce qu’elle a des grosses lunettes et les cheveux attachés. Sauf qu’à un moment elle change de look et elle devient une pure bombasse. Ben là, pareil. Elle laisse tomber ses pulls informes, elle fait un effort niveau maquillage, je vous jure qu’il y a du potentiel. P 36.

Le fléau de ce monde, conclus-je en me calant un cure-dents dans la bouche, c’est l’égoïsme. P 52.

– Qu’est-ce que ça fait de se sentir impuissant ? gargouille-t-il à travers ses dents brisées.
– Y a des pilules pour ça, je halète. P 84-85.

[…] C’est fou ce que l’apparence est importante dans notre monde moderne. P 272.

Et voilà, j’en ai fini avec cette chronique, j’espère que vous aurai convaincu de lire cette saga si ce n’est pas déjà fait! Ce sont d’excellents romans fantastiques, français qui plus est, addictifs, originaux et plein d’action, que je vous recommande vivement! En ce qui me concerne, j’ai hâte de retourner à ma lecture du tome 2 et je vous souhaite de très bonnes lectures.

Coline 🌻

Auteur : Olivier Gay
Maison d’édition : Rageot
Date de publication : 4 juin 2014
Nombre de pages : 311p.
ISBN-13 : 978-2700242836

Publicités

11 commentaires sur “Le noir est ma couleur, tome 1 : Le pari par Olivier Gay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s