La Passe-Miroir, tome 3 : La Mémoire de Babel par Christelle Dabos

~ Résumé ~IMG_3344

Deux ans et sept mois qu’Ophélie se morfond sur son arche d’Anima. Aujourd’hui, il lui faut agir, exploiter ce qu’elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d’information divulguées par Dieu. Sous une fausse identitié, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?

~ Chronique ~

Bonjour à tous! On se retrouve aujourd’hui pour parler chronique, et pas n’importe laquelle, puisque je vais vous parler d’un énorme coup de cœur, à savoir « La Passe-Miroir, tome 3 : La Mémoire de Babel » par Christelle Dabos. Celui-là je l’attendais avec impatience, de plus, il était depuis le 1er juin, jour de sa sortie, dans ma PAL, donc c’était une torture de l’avoir à porter de mains mais je ne regrette absolument pas d’avoir attendu que les épreuves du bac soient passées pour le lire. Tout d’abord parce que j’ai pu pleinement me plonger dedans sans impacts extérieurs pour me déconcentrer. Ensuite, parce qu’il était tellement intense qu’il aurait été capable de me faire rater mon examen tellement j’aurai eu envie de le lire au lieu de réviser xD et enfin, parce que j’ai pu le lire dans un décor idyllique, celui de la Martinique comme vous pouvez le voir sur la photo.

La première chose que j’ai à vous dire est que pour moi cette saga va crescendo. J’ai beaucoup aimé le tome 1, même si j’avais eu du mal parfois à rentrer dans certaines scènes. J’ai totalement adoré le tome 2, qui m’a permis de comprendre beaucoup de choses, où j’ai vu Ophélie évoluer et Thorn se révéler. Et voici mon énorme coup de cœur qui va au tome 3, un tome complet, fabuleux, avec du suspens, des énigmes, des émotions et une fluidité sans pareil.

Je pense que je vais avoir beaucoup de mal à écrire cette chronique, tellement ce roman m’a chamboulée. Lorsque je ferme les yeux, je peux encore me voir en train de le lire, et me rappeler ce qu’il m’a fait ressentir, l’ambiance qui l’entourait, l’envie de le parcourir avec avidité, jusqu’à connaître la toute vérité. J’avais l’impression de devenir Ophélie, d’être entrée dans son esprit et de vivre ces aventures tout comme elle. Et cela c’est grâce à la plume de Christelle Dabos, et à son don incroyable qui m’a laissée sans voix.

En effet, je n’en reviens toujours pas de voir ce qu’elle a réussi à construire. Elle a une telle imagination, une telle facilité pour pointer les choses avec les bons mots que cela en devient envoûtant. On ne distingue même plus nous-même les illusions de la réalité, on en vient même à trouver ce monde fantastique « normal ».

Dans ce tome, on découvre une nouvelle arche, et avec, un nouvel univers, qui est encore une fois, extrêmement bien exploité par l’auteure. On quitte les lois de la gravité, on rejoint un monde encore plus merveilleux que les précédents, et honnêtement, je n’avais pas du tout envie de le quitter, refermer le livre a vraiment été dur. (En plus, comment dire que l’attente pour le dernier tome va être extrêmement longue..)

Les personnages se métamorphosent dans ce tome, Ophélie prend conscience de nombreuses choses et c’est un peu émouvant de la voir évoluer au fil des tomes. J’ai vu Ophélie devenir une femme, et rien que d’en parler, j’en ai encore des frissons.. On en rencontre de nouveaux, et l’on ne sait jamais à qui l’on peut se fier. Au contraire, ils nous font tourner la tête dans tous les sens, et l’on se fait vraiment bien avoir, encore merci Christelle Dabos pour cela, c’était vraiment haletant comme atmosphère! J’ai eu néanmoins un peu de mal avec le personnage de Victoire qui m’a mise en quelque sorte mal à l’aise. Encore une fois, je pense que c’est du au talent de l’auteure pour nous immerger dans son récit.

Dans ce troisième tome, les intrigues ne se calment pas, à l’inverse, on en est envahis, mais elles sont tellement intéressantes! On a envie de mener l’enquête aux côtés d’Ophélie, et de découvrir encore plus de choses sur les esprits de familles. Encore mieux, on met en place nos propres petites théories, avec l’envie persistante de les vérifier.

Je pense que je vais m’arrêter là pour cet avis, sinon je vais en écrire un roman, et surtout, je ne voudrai vraiment pas spolier des personnes qui ne l’auraient pas lu. Mais je n’ai qu’une chose à dire pour conclure, c’est que vous devez lire ce livre, vous devez lire cette saga, point final. En prime c’est une saga française, et je trouve qu’elles sont trop souvent mises de côté. Croyez-moi, vous ne le regretterez pas, on a ici un véritable phénomène. Je lui ai donné une note de 20/20 ♥

Quelques citations :

Ophélie se sentit si exaspérée qu’elle tendit par inadvertance une gaufre à la pendule de la famille. P 20.

C’est bien toi, ça. Quand il s’agit de te mettre dans le pétrin, tu ne fais jamais dans la demi-mesure. P 41.

Je raffole des livres, pas vous ? Je pourrais passer mes journées à en lire, sur n’importe quel sujet. P 63.

La seule véritable erreur est celle qu’on ne corrige pas. P 134.

Mais regardez-moi un peu ce temps ! s’exaspéra-t-elle en claquant sa main sur la fenêtre. Il fait plus déprimant chez vous qu’à l’intérieur d’un bocal à cornichons. P 144.

Vous avez une prédisposition surnaturelle aux catastrophes. P 177.

J’ai passé ma vie entière à être neutre, éducation oblige, et, s’il y a bien une leçon que j’ai retenue, c’est que « neutralité est une jolie façon de dire « lâcheté ». P 468.

Et voilà, j’ai fini, je vous laisse tranquille, bravo aux courageux qui auront réussi à tout lire ahah, et n’oubliez pas, vous devez lire cette saga. En tous les cas c’est avec plaisir que j’en discuterai avec vous, que vous l’ayez lue ou non. Et d’ici là je vous souhaite pleins de bonnes lectures et je vous embrasse!

Auteure : Christelle Dabos
Maison d’éditions : Gallimard Jeunesse
Date de publication : 1 juin 2017
Nombre de pages : 496p.
ISBN-13 : 978-2075081894

Publicités

Un commentaire sur “La Passe-Miroir, tome 3 : La Mémoire de Babel par Christelle Dabos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s