The Mortal Instruments, tome 1 : La Cité des Ténèbres de Cassandra Clare

IMG_2041~ Résumé ~

Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et, détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d’un seul coup ! Mais le pire reste à venir… Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d’Ombres… Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

~ Chronique ~

Bonjour à tous! On se retrouve aujourd’hui pour la chronique de mon dernier coup de cœur en date, à savoir, « The Mortal Instruments, tome 1 : La Cité des Ténèbres » par Cassandra Clare. Je vous refais le même petit speech que dans mon Bilan Lectures (sorry not sorry) mais il s’agissait pour moi d’une relecture, étant donné que j’ai déjà lu la saga complète. Seulement ma lecture du tome 1 remonte à 2013 donc tout ce temps + la série « Shadowhunters » qui mélange tous les tomes, ont fait que j’étais totalement perdue dans cette saga alors qu’il s’agit d’une de mes chouchous! J’ai donc décidé au mois de mars de lire un tome par mois histoire de me les remettre en tête et le mois d’avril a inauguré ce mini challenge personnel.

Pour moi, « The Mortal Instruments » repose sur deux choses essentielles : l’univers et les personnages. Le reste y est bien entendu, mais ces deux choses me suffisent personnellement pour en faire un coup de cœur.

L’univers est juste incroyable, des chasseurs d’ombres, vous avez déjà entendu parler de cela, vous, autre part ? Moi pas. Cassandra Clare a inventé un monde absolument déchaîné, avec des créatures plus fascinantes (et terrifiantes) les unes que les autres. Une atmosphère lourde mais tellement appréciée, car elle donne tout le charme au bouquin. C’est très difficile, je trouve, de parler de cette saga en profondeur, car un rien pourrait spolier. Le résumé est bref et tout est une affaire de découvertes, et je ne veux pas vous gâcher ces découvertes. Mais juste pour le bonheur de vous plongez dans un monde pareil où les mystères vous mettront dans tous vos états, lisez cette saga!

Les personnages.. Ah les personnages.. Commençons par Clary, je n’en reviens toujours pas de voir avec quelle lucidité elle aborde les choses dans ce tome 1. Je la trouve très courageuse, et très rationnelle (oui oui je vous parle de rationalité dans TMI, tout va bien). Bon d’accord, parfois on se demande où elle en veut, elle tourne un peu autour du pot et fait poireauter les gens, mais mis à part cela, j’adore cette fille! Elle est gentille, toujours là pour aider les autres, mais en même temps elle a son petit caractère qui montre qu’il ne faut pas la chercher.

Jace. Vous m’avez perdue. Non mais honnêtement, si vous saviez comme il peut me faire rire, je vous mettrai quelques citations que j’ai retenu tellement elles m’amusaient. Ce garçon, c’est le book boy friend par excellence (après Jamie). Le genre un peu brisé, perdu, qui cache un côté attachant et protecteur. Il faut savoir le prendre, et alors on ne s’en décolle plus. De plus, il est courageux, fort, et hyper cultivé, il vous faut quoi de plus ?

Il y a aussi le personnage de Simon, mais lui, je suis un peu plus mitigée dans ce premier tome. Autant il me faire rire par son côté maladroit et un peu enfantin, autant parfois je trouvais qu’il venait mettre le bazar. Pour la première fois de ma vie j’ai préféré le personnage du film à celui du livre et c’était pour Simon donc, qui m’a fait beaucoup rire dans le film.

Et pourtant, tu n’as pas pris la peine de m’appeler pour m’informer que tu sortais avec un faux blond pseudo-gothique […] dit Simon avec amertume. […] – Et mes cheveux sont naturellement blonds, ajouta Jace. Simple précision.

Ne hurle pas comme ça ! Tu vas réveiller les morts.

Alors, tu es tombé amoureux ? – Malheureusement, chère madame, je reste moi-même mon seul véritable amour.

Tout cela est aidé par la plume plus qu’agréable de Cassandra Clare. Vraiment, on ne voit pas passer les pages du roman tellement son écriture est fluide. Elle apporte tout ce dont nous avons besoin : des dialogues, de bonnes descriptions, que ce soit des paysages ou des sentiments, et c’est elle qui fait qu’on se sent si proche des personnages. J’avais vraiment l’impression d’être avec eux, de les accompagner!

Pour conclure, je ne peux que vous répéter que ce livre est juste géniallissime, plein d’aventure, de personnages hauts en couleur, de rebondissements, d’éléments merveilleux qui nous font rêver et halluciner les yeux ouverts. C’est une saga juste épique que vous vous devez de lire! Je lui ai donné une note de 19/20 ♥

J’espère que ce petit avis vous aura donné envie de découvrir ce roman et donc cette saga. Certes elle est longue, mais chaque tomes est un concentré de bonheur et vous ne regretterez pas votre choix! N’hésitez pas à venir m’en parler, et d’ici là, je vous souhaite pleins de bonnes lectures

Auteure : Cassandra Clare

Maison d’éditions : Pocket Jeunesse.

Date de publication : 6 juin 2013

Nombre de pages : 576p.

ISBN : 978-2266244299

Publicités

5 commentaires sur “The Mortal Instruments, tome 1 : La Cité des Ténèbres de Cassandra Clare

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s