Percy Jackson, tome 1 : Le voleur de foudre par Rick Riordan

~ Résumé ~

Etre un demi-dieu, ça peut être mortel… Attaqué par sa prof de maths qui est en fait un monstre mythologique, injustement renvoyé de son collège et poursuivi par un minotaure enragé, Percy Jackson se retrouve en plus accusé d’avoir dérobé l’éclair de Zeus ! Pour rester en vie, s’innocenter et découvrir l’identité du dieu qui l’a engendré, il devra accomplir sa quête au prix de mille dangers.

~ Chronique ~

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien. Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de ma dernière lecture du mois de juin (il ne reste plus que mes lectures du mois de juillet à chroniquer mais c’est pas grave), et il s’agit de Percy Jackson, tome 1 : Le voleur de foudre écrit par Rick Riordan que j’ai lu en lecture commune avec Madi‘ bien évidemment. J’ai vraiment passé un super moment de lecture en compagnie de ce petit livre.

J’avais vu le film avant, je savais donc que j’allais aimer le roman qui en est à l’origine (je sais que je vais me faire tapper après avoir dit ça), et que l’univers et ses personnages me plairaient : ça n’a pas loupé, je me suis régalée. Bien entendu j’ai préféré le livre au film et cette lecture m’a permis de me rendre compte de toutes les failles du film et de tout ce qu’il n’avait pas montré. J’ai quand même le regret au final d’avoir vu le film avant, car ça m’a enlevé une part de suspens et de mystère. En effet, la plupart des éléments majeurs de l’intrigue sont présents dans le film, et je connaissais donc déjà les réponses aux questions les plus importantes de ce premier tome. J’aurais sans doute pu encore plus aimé ce livre sans ça. Mais comme je vous l’ai dit, ce fut quand même une excellente lecture qu’il m’était très dur de lâcher !

Une chose à laquelle je ne m’attendais pas, et ce, encore une fois à cause du film, c’est le fait que Percy ait seulement 12 ans. Au début cela m’a fait peur, mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, ça n’en rend pas l’histoire trop jeunesse pour autant. En effet, j’ai trouvé les dialogues et le discours fluides, limpides et absolument pas enfantins pour un sou. Cela donnait un caractère crédible au récit, dans le sens où l’on n’avait pas cette impression qu’un gamin de 12 ans va jouer au héro sans l’aide des adultes, tout est très bien dosé et rend l’intrigue vraiment prenante.

De plus, et c’est ce que j’ai le plus aimé je crois dans ce livre, la mythologie est réellement très bien traitée dans cette saga. Ce que l’auteur en a fait est très intéressant, déjà au bout de 150 pages il avait balayé quasiment tous les aspects généraux de la mythologie. J’ai été fascinée de voir comment il incorporait toutes ces figures mythologiques à notre époque moderne, c’était vraiment brillant ! Rick Riordan est resté très fidèle aux légendes et mythes originaux, on peut donc apprendre tout en se divertissant.

Sans oublier que le récit est très addictif. J’avais vraiment du mal à laisser ma lecture de côté, ne serait-ce que pour quelques minutes. J’étais à la fois curieuse de voir ce que l’auteur pouvait encore nous réserver, et anxieuse de voir comment nos personnages allaient pouvoir gérer ce qui les attendait.

Justement, en ce qui concerne les personnages, je suis tombée sous le charme de ce trio pas comme les autres composé de Percy, Annabeth et Grover. Ces trois amis sont si attachants et si courageux, que l’on n’a pas d’autres choix que de les aimer dès les premières pages. Percy m’a souvent fait rire avec son étonnement devant ce nouveau monde qu’il découvre peu à peu. Annabeth est intrépide, bien que je doive avouer une chose qui va me valoir les foudres de Madi’ et de bien d’autres : je trouve que la Annabeth du film a plus de caractère et de répondant. Ca n’empêche pas celle du livre d’en avoir aussi mais de façon moins marquée à mon sens. Et enfin Grover, à la fois adorable et peureux à nous faire hurler de rire.

J’ai été également complètement charmée par l’univers, par l’intrigue, par les personnages et par la plume. Cette dernière est simple mais néanmoins descriptive juste comme il faut. J’avais une très nette idée des décors et des actions lorsque je les lisais et cela n’en a rendu ma lecture que plus plaisante. J’ai donné à ce livre la note de 16/20 ☆

Quelques citations : (elles arriveront dès que je serai rentrée chez moi et que j’aurai le livre en ma possession, de même que pour la photo)

Et voilà pour mon avis sur ce premier tome ! Heureusement, et grâce à ma patate, le tome 2 m’attend sagement dans ma PAL et j’ai vraiment hâte de me plonger dedans, j’ai déjà envie de retrouver ce trio de personnages unique en son genre et cet univers mythologique à couper le souffle ! N’hésitez pas à me dire si vous avez lu cette saga ou si elle vous tente et d’ici-là, bonnes lectures les ami.e.s.

Coline 🌻

Auteur : Rick Riordan
Maison d’édition : Le Livre de Poche
Date de publication : 12 octobre 2016
Nombre de pages : 480p.
ISBN-13 : 978-2019109950

Publicité

4 commentaires sur “Percy Jackson, tome 1 : Le voleur de foudre par Rick Riordan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s