Le Passageur, tome 1 : Le coq et l’enfant par Andoryss

~ Résumé ~Photo1

Matéo n’aurait jamais dû hériter du don de sa mère.
Il n’aurait jamais dû entendre les pleurs des fantômes.
Désormais, il n’a d’autre choix qu’accepter son héritage… ou sombrer dans la folie !
C’est au temps de la Commune, au milieu des horreurs de la semaine sanglante, qu’il débute son apprentissage…
Matéo Soler sait que les fantômes existent. Il le sait parce que sa mère en a aidé des dizaines à trouver le repos, jusqu’à ce qu’elle-même meure, des années auparavant. Ce que le jeune garçon ne pouvait pas deviner, par contre, c’est qu’il hériterait de son pouvoir. Devenu Passageur à son tour, le voilà contraint de lutter contre un trushal odji, une âme affamée. Pour s’en libérer, Matéo n’a d’autre choix que de rejoindre l’âme dans son époque d’origine afin d’y apaiser sa mort. Mais alors qu’il est propulsé au temps de la Commune et au milieu des horreurs de la semaine sanglante, il comprend que sa tâche ne sera pas si facile…

~ Chronique ~

Bonjour à tous! J’espère que vous allez bien. Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de l’une de mes dernières lectures. Car oui j’ai pris un peu de retard dans mes chroniques c’est vrai (merci internet). Mais je viens vous parler d’un très très bon roman qui m’a surprise et happée dès le début, surtout par son univers plutôt sombre mais qui reste dans le jeunesse tout de même (je dis ça pour les plus froussards d’entre nous, moi y compris).

Je pense que c’est vraiment ce qui m’a le plus marquée, l’univers. On est face ici à des légendes vraiment inédites pour moi, puisque l’on s’attaque au monde des tziganes, à leurs croyances et donc à leur mysticisme. Je n’avais encore jamais vu ce sujet traité dans un livre jusqu’à présent, et face à cette découverte je peux vous dire que l’auteure a vraiment fait un bon travail.

Vu que l’on va s’attaquer au monde des morts, des spectres/fantômes et des rituels de passage vers l’au-delà, il est normal comme je vous le disais que l’on se trouve dans une atmosphère assez sombre. Mais là où je trouve que c’est très bien réalisé, c’est que cela ne tombe jamais dans le glauque ou le macabre, c’est plus dans les émotions qui relient intrinsèquement la vie et la mort et j’y ai trouvé très beau.

Matéo est un jeune homme qui m’a beaucoup touchée. Il fait face à des choses vraiment terribles dans sa vie, vis à vis de sa famille et même du lycée, et je l’ai trouvé très fort. Il aborde cette nouvelle facette de sa personnalité avec courage et maturité. Il ne se crée pas d’illusions, il sait qu’il n’a pas le choix et il sait ce qu’il risque s’il renie ce don, alors il donne tout ce qu’il a pour réussir dans sa « mission ». On ne lui donne alors plus du tout son âge, mais beaucoup plus. Car il se retrouve à devoir assumer des responsabilités très lourdes, des choix difficiles et je pense qu’au final, cela lui a permis de se reconstruire sur un certain nombre de choses.

La plume de l’auteure m’a énormément plu, elle a su me faire imaginer les décors avec beaucoup de facilités. Pourtant elle ne s’encombre pas non plus de détails mais elle dit ce qui est suffisant à l’imagination du lecteur. J’ai donc été complètement plongée dans l’univers et je n’avais aucune envie d’en sortir. De plus, cela m’a permis de beaucoup m’attachée au personnage de Matéo, ce qui, on sera tous d’accord là-dessus, est tout de même plutôt important lors d’une lecture.

Enfin, j’ai été charmée par la multiplicité des genres que l’on retrouve dans ce livre. On retrouve du fantastique, du thriller, de la jeunesse, et de l’historique, je tiens à souligner ce dernier car on apprend des choses sur une certaine époque de la France que l’on ne traite pas en cours, et c’est toujours extrêmement intéressant, ce roman a donc de quoi vous charmer! Je lui ai donné la note de 17/20 ☆

Quelques citations :

Elles arrivent bientôt.

Et voilà, j’en ai fini avec cette chronique, j’espère vraiment que je vous aurai donné envie de lire ce livre que j’ai trouvé fantastique! Il est subjuguant et original, il nous permet de nous intéresser à de nouveaux peuples, de nouvelles croyances et de nouveaux faits historiques. De plus, il transmet de très beaux messages concernant la famille et la mort, et permet de dédramatiser celle-ci de façon très poétique. Je vous attends en commentaires, et d’ici-là, bonnes lectures les amis!

Coline 🌻

Auteure : Andoryss
Maison d’édition : Lynks
Date de publication : 16 mai 2018
Nombre de pages : 283p.
ISBN-13 : 979-1097434151

Publicités

7 commentaires sur “Le Passageur, tome 1 : Le coq et l’enfant par Andoryss

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s