Origine, tome 1 : Étoile noire par Jennifer L. Armentrout

~ Résumé ~016cf6e0-b33d-4c8e-a4cd-8a8ab0035c37

Quatre ans se sont écoulés depuis l’invasion extraterrestre… A l’âge de 17 ans, Evie Dasher n’en a que peu de souvenirs. Lorsqu’elle décide de se rendre en cachette dans une boîte de nuit connue pour être l’un des rares lieux où il est encore possible de côtoyer les Luxens survivants, la soirée ne se déroule pas tout à fait comme prévu. Quand les choses tournent mal, elle fait la connaissance de Luc, un jeune homme beaucoup trop beau pour être humain. De plus en plus attirée par celui qu’elle prend pour un Luxen, Evie découvre un monde insoupçonné qui remet en question tout ce qu’elle pensait savoir. Un monde composé d’êtres aussi lumineux que ténébreux…

~ Chronique ~

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien. Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un coup de cœur, et il s’agit bien évidemment de Origine, tome 1 : Etoile noire écrit par la seule et unique Jennifer L. Armentrout. Je ne savais pas tellement à quoi m’attendre en me lançant dans cette nouvelle saga, sûrement car elle est centrée sur le personnage de Luc et qu’il m’avait semblé, dans la saga principale Lux, qu’il nous avait été dépeint comme un jeune ado prépubère. Bien évidemment, c’est loin d’être ce qu’il est ici et je me suis régalée du début à la fin en sa compagnie et en celle d’Evie.

J’ai retrouvé toute l’addictivité habituelle des oeuvres de JLA. C’est très simple, une fois commencé il était très dur de reposer le roman quelques instants. La relation entre Evie et Luc devient très très vite palpitante et l’on en veut alors toujours plus sans pouvoir s’arrêter. J’ai trouvé que les échanges entre les deux personnages dans ce premier tome étaient encore plus sensuels que dans le premier tome de Lux, et ce fut vraiment envoûtant. Il y a cette certaine alchimie que JLA a réussi à mettre en place dès les premières pages qui rend ces deux personnages absolument fascinants. De plus, l’auteure entre directement dans le vif du sujet dès le début du récit, elle ne passe pas par quatre chemins, on est donc immédiatement immergé dans cet univers et je vous le dis, c’est si bien que je voudrais que ça ne s’arrête jamais.

L’autre point fort de ce roman et qui est habituel avec JLA, c’est l’humour qu’elle prête à ses personnages. J’ai franchement parfois hurlé de rire devant certaines répliques, que je me suis même sentie obligée de partager en story sur instagram tellement elles étaient amusantes. Je ne sais pas où elle va chercher tout ça mais c’est juste incroyable. Je pense que cela vient quand même de sa personnalité à elle également car après l’avoir rencontrée en avril dernier à Nancy, je peux vous dire qu’elle était vraiment taquin durant cette dédicace. Et c’est quelque chose qui est décuplé dans ses livres et qui explique aussi pourquoi on aime autant ses écrits, elle nous fait hurler de rire, comme elle nous fait pleurer de tristesse ou frissonner de peur.

Parce que oui, cette femme a un don pour nous toucher profondément, et faire naître des sentiments, durant notre lecture, vraiment puissants. Elle a tout simplement les bons mots, ceux qui viennent frapper en plein dans votre petit cœur, même si celui-ci est fait de pierre. Oui oui, c’est pour vous dire à quel point elle est douée. Et c’est pour vous dire tout ce qu’elle m’a fait ressentir durant cette lecture.

Pour parler plus précisément de cette nouvelle saga, j’ai adoré le fait qu’elle se déroule dans le même univers que Lux, tout bonnement car je n’en aurai jamais assez de ce monde qu’elle a créé. J’ai adoré aussi le fait de pouvoir recroiser certains personnages de cette saga justement, bien que cela ait soulevé beaucoup de questions, auxquelles j’espère, on aura des réponses un jour (je ne désespère pas). Et j’ai vraiment été séduite par les problématiques qu’elle a réussi à soulever dans son univers fictif et qui pourtant, sont possibles/arrivées dans notre monde réel. Ainsi, elle les dénonce et peut faire ouvrir les yeux sur pas mal de problèmes dans notre société. Mais cela présage par conséquent des événements très durs pour les prochains tomes et j’ai déjà peur d’y être.

Mais elle n’a pas seulement réussi ça. Elle nous sert un récit mystérieux, avec bon nombre de retournements de situations et de révélations. On a soif de vérité tout au long de notre lecture, on veut comprendre le passé d’Evie, et quand tout se met en place, c’est bouche bée que l’on continue à tourner les pages. Lorsque je vous dis que ce récit est addictif, c’est à tous les niveaux. Chaque aspect est extrêmement bien travaillé, de sorte à happer le lecteur de la première à la dernière page, et c’est pourquoi JLA restera à jamais l’une de mes auteures favorites, car peu sont capables de créer des choses pareilles.

Je tiens à souligner également l’originalité qui entourent les personnages de Luc et Evie et les particularités que l’auteure leur a données, qui font de ces deux personnages des protagonistes à part entière qui n’ont rien à envier à Daemon et Katy de Lux. Bien entendu, Lux restera à jamais ma saga préférée de l’auteure, et Daemon et Katy mes personnages préférés dans ses récits, rien ni personne ne pourra leur arriver à la cheville. Mais dans leur genre, dans leur univers, et dans leur vie tout simplement, Luc et Evie sont tout aussi attachants et irrésistibles, et méritent de ne pas être constamment comparés à Lux. J’ai donné à ce livre la note de 20/20 ♥

Quelques citations :

Quand je l’aperçus, je me fendis d’un grand sourire. Elle n’était pas seule. Emery l’avait rejointe et la regardait comme j’aurais regardé un délicieux tacos.
C’était ce que je voulais : trouver la personne qui me regarderait comme je regardais les tacos. P 24.

– Tu veux que je prenne un de ces selfies égocentriques et perturbants de mon ventre et que je te l’envoie ? demanda Luc. Comme ça, tu pourras me reluquer autant que tu veux, même quand je ne suis pas là. P 194.

– Je ne crois pas qu’on ait été officiellement présentés. Tu es Evie. Je suis Kent. J’aime me promener dans les cimetières la nuit, et avant de mourir, j’aimerais avoir un lama domestique.
Je clignai des yeux.
– Un lama ?
– Il est légèrement obsédé par les lamas, dit Luc.
– Bien sûr. Tout le monde aime les lamas, non ? Quand tu les regardes, tu comprends que Dieu a eu un moment de folie. Il avait déjà des chevaux et des moutons et il s’est dit : « Et si je les mélangeais ? » Et voilà ! Les lamas sont apparus, m’expliqua Kent. Ils sont trop cool. Tu en as déjà rencontré un ? P 197.

– Les gens bien sont capables du pire lorsqu’ils croient en leurs actions, fit remarquer Luc. P 214.

– On continue de vivre comme d’habitude. Ce qui s’est passé ne doit pas influencer notre existence ni contrôler la moindre minute que l’on passe éveillés. Si tu succombes à la peur, à quoi bon continuer ? P 438.

C’est donc pour moi un sans faute qu’a réalisé ici JLA avec cette nouvelle saga. Et la fin m’a réellement frustrée au possible. Il me faut la suite et elle n’est même pas encore sortie en VO, c’est donc un combat intérieur de tous les instants que je mène pour supporter l’attente. En tous les cas, je ne le répéterai jamais assez, lisez les livres de cette auteure, elle deviendra rapidement votre auteure préférée à vous aussi. Je vous attends en commentaires et d’ici-là, bonnes lectures les ami.e.s !

Coline 🌻

Auteure : Jennifer L. Armentrout
Maison d’édition : J’ai Lu
Date de publication : 20 mars 2019
Nombre de pages : 443p.
ISBN-13 : 978-2290174371

4 commentaires sur “Origine, tome 1 : Étoile noire par Jennifer L. Armentrout

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s