Gardiens des Cités Perdues, tome 6 : Nocturna par Shannon Messenger

~ Résumé ~img_9027

Nocturna… Dans l’esprit de Sophie, embrumé par le chagrin et le deuil, ce nom brille comme un astre. À lui seul, il incarne tous les espoirs et toutes les craintes de la jeune fille. Car c’est là que se trouve sans doute sa famille humaine, enlevée par les Invisibles, là que l’attendent les réponses à toutes ses questions. Mais s’y rendre relève du tour de force – Sophie et ses amis sont donc bientôt contraints de revoir leur stratégie, quitte à pactiser avec plusieurs de leurs ennemis.
Dès cet instant, le compte à rebours est lancé : pour sa famille disparue, comme pour le reste du monde, il n’y a plus une minute à perdre. Rongée par l’incertitude et la peur, Sophie va devoir, plus que jamais, s’appuyer sur ses proches pour parvenir à aller de l’avant, pour éviter surtout de sombrer dans le désespoir. Car, même si elle est loin de s’en douter, les portes de Nocturna dissimulent un secret enfoui depuis des millénaires… un secret qui pourrait bien changer la face du monde à tout jamais !
Et si la clé de l’énigme se cachait dans le passé ?

~ Chronique ~

Bonjour à tous! J’espère que vous allez bien. On se retrouve aujourd’hui pour parler de ma première lecture du mois d’août, à savoir « Gardiens des Cités Perdues, tome 6 : Nocturna » écrit par Shannon Messenger, que j’ai lu en lecture commune avec Madi‘, comme toujours. Même si je dois avouer que ce tome est celui pour lequel j’ai le moins vibrer à ce jour, je l’ai tout de même tout simplement adoré et je suis très contente de venir vous en parler.

Encore une fois, les théories allaient bon train avec nous deux. Car il ne faut pas croire, mais même au bout du sixième tome, l’auteure parvient toujours à nous immerger dans un monde plein de mystères, et elle ne compte pas en dévoiler trop. Par conséquent, c’est à nous de patienter, et de le faire en accomplissant notre propre petite enquête. Chose pour laquelle on peut toujours compter sur nous, nos théories sont toujours aussi abracadabrantes pour certaines, et j’ai vraiment hâte de voir dans les prochains tomes si l’auteure nous les confirmera ou pas. En tous les cas, on a tout de même eu droit à quelques révélations dans ce tome et croyez-moi lorsque je vous dis que c’est DU LOURD!

De plus, de nouveaux personnages font leur apparition, et je ne sais pas quel est le secret de l’auteure (le talent ?), pour nous amener des personnages plus attachants les uns que les autres. Je pense notamment au personnage de Ro, qui nous a fait tellement rire! Elle n’a pas de filtre, elle représente un personnage féminin dur à cuire, qui sait se défendre et qui a toujours son mot à dire, et cela m’a énormément plu! D’ailleurs si je peux attiser votre curiosité, sachez qu’il ne s’agit pas d’un personnage humanoïde 😉

Concernant les personnages principaux, mon cœur est toujours aussi épris de Tam! J’aime définitivement ce personnage plus que tous les autres, il apporte de la maturité au sein du groupe, il ne fonce pas tête baissée, il est raisonné, discret, mais toujours là si on a besoin de lui, et j’ai vraiment hâte de le retrouver dans le tome 7 hihi! Et globalement, j’ai également adoré les autres personnages (mis à part un élément dont je vous parle après) tels que Sophie, Fitz, Keefe, Dex ou Linh, même Biana s’est finalement avérée utile! Je n’en croyais pas mes yeux! Et ça fait du bien car elle m’insupportait réellement.

L’élément en question est simplement cette sorte de compétition qui commence à prendre de plus en plus de place au sein des garçons avec pour récompense, je vous le donne dans le mille : Sophie. Dès le début, on ne fait que compter les points entre eux lorsqu’ils cherchent à voir lequel est celui qui aura Sophie à la fin ou lequel elle préfère. Ce qui m’énerve.. premièrement parce qu’ils n’ont que 14 ou 15 ans donc il va falloir calmer les hormones un peu, deuxièmement parce que Sophie ne réagit absolument pas et fait la naïve du genre « ahah qu’ils sont drôles avec leurs blagues qui ne sont rien d’autre que des blagues », et troisièmement, parce que j’ai la sensation que c’est en train de briser l’amitié de Fitz et Keefe alors qu’ils m’avaient l’air si soudés au départ..

En ce qui concerne l’univers je l’adore toujours autant. Même si l’action est moins présente dans ce tome-là, l’univers est toujours aussi riche. L’atmosphère toujours aussi magique. Les créatures toujours aussi nombreuses et fascinantes. Les mystères toujours aussi bien entretenus. Et la plume de l’auteure toujours aussi addictive. Sans oublier la fin incroyable que l’auteure nous a pondue, qui m’en a fait décrocher la mâchoire et qui promet du lourd pour le prochain tome. Bref, vous l’aurez compris, j’ai adoré ma lecture, cette saga a pris une grande place dans mon cœur, et je n’ai qu’une hâte, que le tome 7 sorte pour le lire en LC avec ma patate. J’ai donné à ce livre la note de 17/20 ☆

Quelques citations : (ça a été trop dur de choisir 😭 )

Nul ne devrait être tenu responsable des erreurs de ses ancêtres, du moment qu’il en tire les leçons. P 97.

– Mais bien sûr… (Sophie plissa les yeux.) C’est fou comme j’étais sérieuse.
Chaque photo la montrait en pleine concentration, comme si elle tentait de déchiffrer le monde.
Ou elle était en train de pousser. Difficile à dire, avec les nourrissons. P 107.

– […] Le passé est la seule variable inaltérable dans ce monde fait d’incertitudes. Il y a d’ailleurs là quelque chose de réconfortant.
– Que voulez-vous dire ? s’étonna Tam.
– Ainsi, nous pouvons apprendre de nos erreurs. Que ce soit pour le meilleur ou pour le pire, cette perte, ainsi que toutes les autres que nous avons dû essuyer, nous rendent plus forts, plus rusés, plus déterminés que jamais à nous battre jusqu’au bout. P 199.

– Ça ira. Le plus important, c’est de pouvoir contrôler mon talent. Keefe, j’en fais mon affaire. Au pire, s’il m’agace trop, je le jette dans la rivière. P 261.

– Ro, rectifia la guerrière en jouant avec son bijou de nez. Romhilda, ça fait grand-mère. Et c’est moche. P 324.

Et voilà, c’en est fini avec cette chronique. Je ne m’étais pas rendue compte que cela faisait si longtemps que je n’avais pas posté sur le blog. Mais avec le travail je suis assez fatiguée, au point de ne pas arriver à me concentrer longtemps sur quelque chose le soir lorsque je suis chez moi. Je suis donc contente de vous poster cette chronique, en espérant qu’elle vous aura convaincus de la nécessité de lire cette saga! Je vous attends en commentaires et d’ici-là, bonnes lectures les amis!

Coline 🌻

Auteure : Shannon Messenger
Maison d’édition : Lumen
Date de publication : 16 novembre 2017
Nombre de pages : 768p.
ISBN-13 : 978-2371021419

10 commentaires sur “Gardiens des Cités Perdues, tome 6 : Nocturna par Shannon Messenger

  1. Je suis assez d’accord avec toi concernant le triangle amoureux. C’est en train de briser l’amitié entre Fitz et Keefe. Et la naïveté de Sophie… enfin bref. Ça me fait rire mais disons qu’au bout d’un moment, j’aimerai que ça avance parce que ça fait long maintenant !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui déjà que les triangles amoureux sont une chose que je déteste, là que ce soit si naïf et enfantin ça n’aide pas beaucoup 😂 heureusement les choses ont un peu avancé dans le tome 7, je ne dis rien pour ne pas spoiler je ne sais pas si tu l’as lu ou non 🙈

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s