Arena 13, tome 3 : Le Guerrier de Joseph Delaney

~ Résumé ~img_6616

Les habitants de Gindeen se sont débarrassés du Protecteur et ont repris le contrôle de Midgard, leur ville. Mais ils vivent toujours dans la peur du djinn Hob.
Les Genthai préparent une expédition de l’autre côté de la Barrière. Leif accepte de les accompagner : grâce à ce voyage, il en apprendra plus sur les djinns. À son retour, il détruira Hob et vengera enfin la mort de ses parents !

~ Chronique ~

Bonjour tout le monde! Vous allez bien ? Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du roman « Arena 13, tome 3 : La Guerrier » écrit par Joseph Delaney que j’ai terminé dernièrement. « Arena 13 » est une saga très chère à mon cœur, j’attendais avec grande impatience la sortie de ce tome 3, chaque tomes étant séparés par 1 an d’attente ce fut très long. Mais je l’ai enfin lu, et c’est un avis en demi-teinte que je vais vous faire : même si j’ai adoré ma lecture, je ne l’ai pas adorée autant que je le pensais.

Tout d’abord il faut savoir que lorsque je l’ai acheté je ne savais même pas que ce livre allait être le dernier de la saga. Je pensais que l’auteur était parti pour nous faire une saga à la « Épouvanteur » avec je ne sais combien de tomes.. Mais lorsque j’ai su qu’après celui-ci c’était fini et que j’ai remarqué qu’il était plus court que le tome 2.. j’ai eu un peu peur. Et j’ai eu raison.

En effet, j’ai trouvé que tout allait très vite, comme si l’auteur devait à toute vitesse clôturer sa trilogie, on aurait dit qu’il n’avait pas le temps de s’appesantir sur les détails. C’est vrai que si je mets un mot sur mon impression de ce tome 3 c’est que pour moi la fin est bâclée. J’aurai voulu plus de descriptions, plus de Leith, plus de Kwin, plus de dialogues et plus d’aventures. J’étais habituée à tout ça avec les deux premiers tomes! Franchement ils avaient tous deux frôlé le coup de cœur quoi! Je me faisais une joie de me jeter sur ce tome 3, qu’il soit le dernier ou non, et j’ai comme une sensation d’inachevé.

J’ai trouvé qu’on passait très vite au dessus de toutes émotions. Pourtant il y a beaucoup de morts dans ce tome, des morts atroces, auxquelles on ne s’attendait pas. Et contrairement aux deux autres tomes où je ressentais tout ce que les personnages ressentaient, et bien là j’ai comme eu l’impression qu’ils ne ressentaient rien. Alors l’auteur a bien essayé de faire dire à ses protagonistes sur le moment « c’est horrible, je suis triste » mais ce, juste avant de passer à autre chose à une vitesse plutôt navrante..

Là comme ça, j’ai l’air de vous dire que j’ai détesté ce roman, mais ce n’est pas le cas! Malgré tout ce que je viens d’énoncer, j’ai adoré retrouver tous ces personnages que j’aime tant. Joseph Delaney a réussi à me surprendre, à me choquer, à contrario des personnages j’ai personnellement été émue devant certaines pertes, et j’ai été ravie d’être de nouveau plongée dans ces combats sanglants si bien expliqués qui ont toujours fait la force de cette saga. C’est juste que je m’attendais à plus, j’avais besoin de plus. Je pense que ce tome nécessitait encore 200 pages au bas mot.

Mais je dois dire que j’ai tout de même été passionnée par la partie se déroulant au-delà de la barrière. On en apprend beaucoup plus sur le contexte historique de Gindeen, sur les djinns et cette guerre qui les a opposés aux humains. On en apprend également plus sur le contexte géographique au final. En cela j’ai vraiment aimé avoir des réponses à une partie de mes questions. Et cela m’a prouvé une fois de plus à quel point Joseph Delaney faisait preuve d’une imagination débordante.

Avant de terminer je voudrai vous parler plus spécifiquement des personnages. Au final on n’en voit pas tant que ça. On a Leith, Kwin, Tyron, Ada, et à la rigueur Peri. Tous les autres sont vraiment mis au second plan. Mais j’aime toujours autant Leith et Kwin, ils sont vraiment charismatiques. Leith est courageux, intrépide et fidèle à lui-même et Kwin est réellement le personnage bad-ass par excellence, franchement je voudrai avoir autant d’audace qu’elle. Même si je suis triste d’avoir moins vu les autres, j’étais très contente de retrouver ces deux-là.

Pour finir, la plume de l’auteur est toujours aussi fluide. C’est ce que je disais sur instagram, si je m’étais écoutée, j’aurai dévoré ce roman en deux jours (en sachant qu’il y a les cours à côté..) tellement l’écriture de l’auteur est prenante et addictive. Autant j’aurai aimé qu’il passe plus de temps sur certains passages, autant je ne peux pas nier que je ne voyais pas les pages défiler. Le fait est que j’ai mis longtemps à le lire car j’étais triste à l’idée de terminer cette saga que j’aime tant, vous avez déjà eu cette sensation de faire traîner votre lecture le plus possible car vous ne vouliez pas quitter son univers ? C’est ce qu’il s’est passé ici! Et même si ce tome 3 n’a pas réellement comblé mes attentes, je suis sûre de relire un jour cette saga, car franchement les deux premiers tomes sont excellents!J’ai donné à ce livre la note de 15/20 

Quelques citations :

– Je ne supporte pas l’idée qu’ils ne reverront jamais leurs familles, murmura Garrett. Ils ne s’assoiront plus jamais avec nous dans la salle de réunion. Ne rentreront jamais chez eux. On leur a volé leur vie, et j’ai l’impression qu’on m’a arraché une part de moi en même temps. P 72-73.

Les villes peuplées d’humains étaient autrefois baignées d’une lumière qui obscurcissait les étoiles. Il en sera de nouveau ainsi. Mais les ténèbres reviennent toujours.

N’êtes-vous pas des guerriers ? demanda-t-elle d’un ton impérieux. Mieux vaut se battre qu’attendre la mort !

Et voilà, j’en ai fini avec cet avis! Quand bien même je n’ai pas autant aimé ce troisième tome que les deux premiers, je suis très heureuse d’avoir retrouvé cet univers si original que je n’ai jamais vu nul part ailleurs. Et je vous conseille vraiment de découvrir cette saga si ce n’est pas déjà fait, parce que les tomes 1 et 2 sont juste incroyables, et peut-être que vous n’aurez pas la même impression que moi sur ce tome 3 😉 Je vous attends en commentaires, et d’ici-là, bonnes lectures!

Coline 🌻

Auteur : Joseph Delaney
Maison d’édition : Bayard
Date de publication : 21 février 2018
Nombre de pages : 368p.
ISBN-13 : 978-2747061278

Un commentaire sur “Arena 13, tome 3 : Le Guerrier de Joseph Delaney

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s