Dark Elements, tome 3 : Ultime soupir par Jennifer L. Armentrout

~ Résumé ~

À seulement dix-sept ans, Layla doit faire un choix : lumière ou ténèbres ? Le séduisant démon Roth ou le charmant Zayne ? Tandis que son coeur balance, elle doit affronter un nouveau problème : son meilleur ami Sam a été attaqué puis tué par un redoutable Lilin qui a pris son apparence. Dorénavant, Layla n’a plus qu’une idée en tête : se rendre en enfer pour y sauver l’âme de Sam. Mais le prédateur rôde, et la jeune fille doit impérativement protéger sa ville et ses semblables. Perdue entre le bien et le mal, la raison et la passion, Layla devra écouter sa petite voix intérieure, la seule capable de la guider vers un avenir meilleur…

~ Chronique ~

Bonjour à tous et à toutes ! J’espère que vous allez bien. Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de Dark Elements, tome 3 : Ultime soupir écrit par Jennifer L. Armentrout et publié chez les éditions J’ai Lu que je remercie encore pour l’envoi ! J’ai grandement préféré ce tome au précédent même si je n’ai toujours pas retrouvé le coup de cœur du premier tome.

Pour commencer, j’ai mis beaucoup plus longtemps, que prévu et que d’habitude, à le lire, du fait de mon stage qui me prend presque tout mon temps. Mon rythme de lecture en est grandement impacté malheureusement. Pour autant, j’ai tout de même pu apprécier ma lecture, aussi longue soit-elle, mais c’était frustrant de ne pouvoir la dévorer comme je l’aurais souhaité.

J’ai beaucoup aimé ce troisième tome pour deux principales raisons : c’est du JLA (oui c’est un argument qui reviendra à chaque fois) et le triangle amoureux s’est enfin calmé, ayant même disparu. C’est ce que j’espérais le plus et j’ai donc été très soulagée de voir mes prières entendues.

Mais a contrario, j’ai trouvé la différence entre ce tome et le précédent beaucoup trop flagrante… Je m’explique. Nous passons d’un triangle amoureux quasiment omniprésent, à une histoire d’amour passionnée entre deux personnages retranscrite d’une façon qui laisserait penser que ces personnages ont vécu ensemble toute leur vie. D’un côté, c’était très mignon, mais de l’autre, c’était peu crédible car il n’y a pas eu de réelle évolution mais plutôt un énorme bond vers quelque chose de totalement différent. Pour ma part, cela m’a un peu perturbée.

Malgré tout, il s’agit d’une saga que j’adore. L’histoire est fabuleuse, les personnages sont géniaux, je me suis vraiment attachée à eux. Mais en même temps, certains aspects me font me dire qu’elle ne figurera pas parmi mes sagas préférées de l’auteure, ce qui est très difficile à dire pour moi tant j’aime cette femme d’un amour inconditionnel ahah.

Comme dit précédemment, nous sommes sur un dernier tome, ce qui signifie qu’il contient son lot de retournements de situation et de révélations.  En ce qui me concerne, je n’avais rien vu venir, ce que j’ai adoré. De nouvelles questions sont soulevées sur l’histoire biblique/les légendes juives, et j’ai adoré la manière dont JLA s’est appropriée ces dernières pour créer son propre univers, elle en a refait les fondements et les dénouements, ce qui était absolument passionnant.

Par contre, j’ai terminé ce livre sur un petit goût d’inachevé. En effet, plusieurs points demeurent sans réponse à l’issue de ce tome, ce qui m’a, on peut le dire, frustrée. J’ai vraiment eu la sensation de finir un tome intermédiaire admettant une suite, et certainement pas une conclusion de saga. D’où un sentiment plus que perplexe à la fin de ma lecture. Il me semble que certains points nécessitent encore des éclaircissements et je suis donc étonnée de cette fin censée être définitive il me semble.

La lecture de cette saga n’aura donc pas été de tout repos. Je crois qu’il s’agit de l’une des premières de l’auteure et je trouve que cela se voit. Néanmoins je suis loin de lui en tenir rigueur tant je sais de quoi elle est capable le reste du temps. J’ai tout de même passé un très bon moment dans cet univers et aux côtés de Roth qui restera l’un de mes bookboyfriends préférés 😉 Rien que pour cet imaginaire fascinant et l’humour présent dans la plume de JLA, je vous enjoins fortement à lire Dark Elements ! J’ai donné à ce livre la note de 16/20 ☆

Quelques citations :

« Bambi avait dévoré un Gardien.
Panpam avait dévoré un Alpha.
Ces familiers étaient très mal élevés. » P.28

« – Mais quand tu prends tes grands airs avec moi, ça me fait autant d’effet que de lire un argumentaire sur un système de purification de l’eau. » P.47

« – […] Toi, et de loin, tu brilles parmi eux. Ta beauté va plus loin que ton enveloppe extérieure. Elle vient de l’intérieur. J’ai vu beaucoup de choses dans ma vie, et rien, rien ne t’arrive à la cheville. » P.172

Et voilà pour mon avis sur ce livre ! N’hésitez pas à me dire si vous l’avez lu ou si vous comptez le faire. D’ici-là, je vous souhaite de très bonnes lectures !

Coline 🌻

Auteure : Jennifer L. Armentrout
Maison d’édition : J’ai Lu
Date de publication : 19 mai 2021
Nombre de pages : 416p.
ISBN-13 : 978-2290210499

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s