Fahrenheit 451 par Ray Bradbury

~ Résumé ~IMG_4104

451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s’enflamme et se consume. Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif.

Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d’un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l’imaginaire au profit d’un bonheur immédiatement consommable. Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une société qui désavoue son passé.

~ Chronique ~

Bonjour tout le monde, j’espère que vous allez bien ? On se retrouve aujourd’hui pour une chronique qui va changer un tout petit peu de d’habitude, étant donné que je vais vous parler d’un « classique« . Alors oui, ce n’est pas un classique tel que « Les Misérables » de Hugo ou « Madame Bovary » de Flaubert, mais c’est tout de même un classique de son genre, à savoir la science-fiction. Je viens donc vous parler aujourd’hui de « Fahrenheit 451 » écrit par Ray Bradbury qui est une lecture complexe mais extrêmement intéressante.

La vérité c’est que je me lance dans l’écriture de cet avis sans vraiment savoir encore quoi vous dire, tellement ce roman m’a embrouillé l’esprit. De plus, je ne suis toujours pas sûre d’avoir totalement compris ce livre. Mais je sais au moins une chose : c’est qu’il est très intelligent.

Tout d’abord, j’ai envie de dire que ce n’est pas un classique comme les autres. Il traite de sujets extrêmement importants et intéressants. Tels que les dégâts que la société peut causer quand elle souhaite manipuler le peuple via la suppression des connaissances, tellement ces dernières lui font peur. Comment elle réussit à le faire en avilissant tout le monde via les technologies. Comment elle peut se changer en régime totalitaire sans même que la population s’en aperçoive car elle parvient à laisser penser que tout est normal. A quel point elle souhaite rendre tout le monde lisse et plat sans relief afin que personne ne puisse aller à l’encontre du gouvernement. Bref c’est vraiment une lecture qui nous met une grosse claque en nous mettant fasse à un possible futur et rien que pour cela je suis très contente de l’avoir lue.

Néanmoins il y a eu un petit point négatif, c’est la plume de l’auteur. Lorsque je lis des romans de la première moitié du XXème siècle j’ai souvent un peu de mal car je trouve qu’à chaque fois c’est une écriture très métaphorique, tout en sens caché et évidemment avec beaucoup de langage soutenu. Par conséquent, ça a tendance à me perdre un peu parfois. Disons que cela m’empêche de bien visualiser les personnages, les lieux, les événements, du coup sur certaines pages j’étais de temps en temps forcée de revenir en arrière pour comprendre où on en était du récit. Et j’ai trouvé cela dommage car cela m’empêchait de me concentrer pleinement sur le message porté par cette oeuvre.

Mais une fois surmonté ce problème, j’ai beaucoup apprécié les personnages. Notamment Montag, j’avais l’impression de faire partie de ses pensées, de le sentir hésiter, de comprendre ses doutes et d’éprouver ce que cette torture mentale provoquer dans son esprit. J’ai aimé l’évolution que Ray Bradbury a opéré sur ce personnage, il a réussi à la rendre naturelle tout en montrant qu’elle ne l’est pas pour Montag. Mais je pense que le mieux est que vous lisiez le roman vous-mêmes pour comprendre 😉 Mais aussi Clarisse, que l’on ne rencontre pas beaucoup, mais qui est extrêmement touchante, elle est la petite lumière de cette ville éteinte.

Vous l’aurez compris, c’est un sentiment mitigé qui suit cette lecture, mais qui ne m’empêche pas de l’avoir appréciée, trouvée intéressante et que je souhaiterai relire encore et encore jusqu’à avoir décelé toutes les petites zones d’ombres qu’il me reste. Je lui ai donné une note de 15/20 ♥

Quelques citations :

On ne peut dire à quel moment précis naît l’amitié. Si l’on remplit un récipient goutte à goutte, il finit par y en avoir une qui le fait déborder ; ainsi, lorsque se succèdent les gentillesses, il finit par y en avoir une qui fait déborder le cœur. P 111.

Les bons écrivains touchent souvent la vie du doigt. Les médiocres ne font que l’effleurer. P 127.

C’est ce que l’homme a de merveilleux ; il ne se laisse jamais gagner par le découragement ou le dégoût au point de renoncer à se remettre au travail, il sait très bien que c’est important et que ça en vaut vraiment la peine. P 221.

Vis comme si tu devais mourir dans dix secondes. Regarde le monde. Il est plus extraordinaire que tous les rêves fabriqués ou achetés en usine. Ne demande pas de garanties, ne demande pas la sécurité, cet animal_la n’a jamais existé. P 226.

Et voilà pour mon avis sur ce roman. Je ne peux que vous conseiller une chose : lisez-le et faites en votre propre avis. Si vous le faites ou que vous l’avez déjà fait, n’hésitez pas à venir m’en parler, me donner votre point de vue, comment vous avez ressenti les choses, je pense que ça peut être intéressant 🙂 et d’ici-là, je vous souhaite pleins de bonnes lectures!

Auteur : Ray Bradbury
Maison d’éditions : Folio
Date de publication : 11 octobre 2000
Nombre de pages : 224p.
ISBN-13 : 978-2070415731

2 commentaires sur “Fahrenheit 451 par Ray Bradbury

  1. On m’a toujours dit que c’était une oeuvre à lire au moins une fois dans sa vie mais que certains passages et l’écriture étaient difficiles d’accès, et ta chroniques va en ce sens. Néanmoins, je le garde dans ma wishlist et je me le prendrais quand je le trouverais en occas. 🙂 Merci pour ta chronique.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s