Jamais Plus de Colleen Hoover

~ Résumé ~IMG_2363

Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser son grand rêve : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neurochirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily vers le bonheur semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens. Choisir cette vie, c’est aussi tirer un trait sur son passé et Atlas, ce jeune homme qui a été son premier amour et qui a profondément marqué son adolescente.
L’avenir semble limpide et simple mais il peut s’obscurcir très vite…

~ Chronique ~

Bonjour à tous! Je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui pour vous parler du roman « Jamais Plus » écrit par Colleen Hoover. Je ne sais pas si vous le savez, mais Colleen Hoover est une de mes auteures préférées, alors quand j’ai vu qu’un nouveau livre d’elle sortait en France, je me suis ruée dessus en librairie le jour de sa sortie afin de le dévorer le plus tôt possible. Résultat, Colleen Hoover a encore signé ici un coup de maître en me mettant une jolie claque avec cette lecture coup de cœur.

Pourtant, ce livre est très loin de ce que CoHo nous a habitué à lire d’elle. Pour moi, il ne s’agit pas d’une histoire, d’une romance ou quoi que ce soit. Pour moi, ce roman est un témoignage, c’est une ode au courage, à l’amour, à la famille et à la remise en question.

Ce coup de cœur que j’ai pour ce roman, n’est pas le même que celui que j’ai eu en lisant « Ugly Love » parce que ces deux romans n’ont pas la même porté. Même si CoHo nous livre encore ici, un sujet très dur. Colleen Hoover m’a tout simplement remise les idées en place, et je pense que c’était le but de son roman. Car au début de ma lecture, je pensais pareil que Lily, et l’auteure a réussi à me démontrer, en même temps qu’à Lily, que la vie ce n’est pas forcément tout blanc, ou tout noir. Les nuances sont importantes, elles changent souvent la donne, comme c’est le cas ici dans ce magnifique récit.

Je ne tiens pas à vous dire quel est exactement le sujet de ce livre, même si certains d’entre vous l’auront peut-être deviné. Je voudrai que vous aussi, vous soyez amenés dedans comme je l’ai été grâce au talent de Colleen Hoover. Pour vous dire à quel point c’est bien fait, j’ai du parfois arrêter ma lecture, tellement cela devenait dur à supporter. Cela m’oppressait parce qu’elle nous mettait remarquablement bien dedans et que l’on avait d’autres choix que d’accepter la réalité en face. Mais comme je l’ai dit, cela a été très très dur, j’ai mis plus de temps que d’ordinaire à lire ce roman tout simplement parce que par moment, j’avais besoin de faire une pause, de souffler et de me dire « ok. c’est bon. tu continues. »

Alors même si j’ai trouvé que certaines choses allaient peut-être trop vite, et que j’ai été en quelque sorte déçue de la fin qui à mes yeux était assez niaise, je m’en fiche! Je m’en fiche parce que ce n’était pas là le sujet du livre, en tous les cas, personnellement, j’ai très vite compris que si je ne voulais pas passer à côté de ma lecture, il ne fallait pas que je me focalise sur les points auxquels on fait attention d’habitude lorsqu’on lit une romance. Et pour tous ceux qui comptent lire ce roman un jour, essayez de faire pareil.

Ici, Colleen Hoover rend un hommage, qui a filé droit dans mon coeur et qui m’a bouleversée. L’amour rend fou, mais ça reste l’amour. Voilà où veut en venir Colleen Hoover. Elle ne fait aucun reproche, elle ne porte aucun jugement, et je maintiens que cette auteure est formidable, je compte sur elle pour m’emmener toujours plus loin à travers mes lectures.

Juste pour que cette chronique ressemble quand même un minimum à une chronique, je parlerai très rapidement des personnages. Lily, je l’ai aimée, je l’ai admirée, j’avais l’impression d’y voir CoHo, sûrement après avoir lu la note de celle-ci en fin de roman. Ryle, est un homme assez hors du commun, brisé, puis aimé, à nous de voir en lui ce qui est à voir. Puis pour finir Atlas, avec qui j’ai eu beaucoup de mal, je ne sais pas trop comment ça se fait, mais je n’ai pas pu m’attacher à lui.

Quelques citations qui m’ont marquée :

– Lily, ça n’existe pas les gens négatifs. On est tous des gens qui commettent parfois des actes négatifs. P23.

Le caractère d’une personne n’est pas déterminé par ses erreurs, mais par les leçons qu’elle en tire. P213.

Mais il n’est pas indispensable de pardonner une faute pour en tirer des leçons. P269.

Ce n’est pas parce que quelqu’un vous blesse que vous cessez de l’aimer. P354.

Je m’arrête là pour cet avis, ce coup de cœur est du au message qui est dans ce roman et qui m’a tout simplement transcendée comme sait si bien le faire Colleen Hoover. Je ne peux que vous dire de lire ce roman qui est incroyablement bienveillant. Je lui ai donné une note de 20/20♥ Je vous souhaite à tous de bonnes lectures, et à bientôt!

Auteure : Colleen Hoover
Maison d’éditions : Hugo Roman
Date de publication : 11 mai 2017
Nombre de pages : 407p.
ISBN : 978-2755633214

Publicités

5 commentaires sur “Jamais Plus de Colleen Hoover

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s