Métaphysique des tubes de Amélie Nothomb

~ Résumé ~

Parce qu’elle ne bouge pas et ne pleure pas, se bornant à quelques fonctions essentielles – déglutition, digestion, excrétion -, ses parents l’ont surnommée la Plante.
L’intéressée se considère plutôt, à ce stade, comme un tube. Mais ce tube, c’est Dieu. Le lecteur comprendra vite pourquoi, et apprendra aussi que la vie de Dieu n’est pas éternelle, même au pays du Soleil levant… Avec cette  » autobiographie de zéro à trois ans « , la romancière de Stupeur et tremblements, Grand Prix du roman de l’Académie française en 1999, nous révèle des aspects ignorés de sa personnalité et de la vie en général, tout en se montrant plus incisive, plus lucide et plus drôle que jamais.

~ Chronique ~

Bonjour tout le monde! J’ai l’impression que cela fait super longtemps que je n’ai pas écrit de chronique, il faut donc y remédier. Aujourd’hui je vais vous parler de « Métaphysique des tubes » écrit par Amélie Nothomb. Même si ce livre n’a pas été LA révélation, j’ai aimé découvrir l’auteure à travers ce roman et j’ai même parfois bien rigolé. Cette chronique ne sera sûrement pas longue, le livre ne l’étant pas lui même.

Comme vous aurez pu le comprendre dans le résumé, « Métaphysique des tubes » est un livre autobiographique et je l’ai gagné grâce au concours de Madison alias @l_accro_des_livres sur instagram. Je lui fais donc une mention spéciale, pour la remercier du fond du cœur, et pour ce livre, et pour tous nos échanges qui me font toujours plaisir♥ 

Pour ce qui est de mon avis comme je vous le disais j’ai bien aimé ce bouquin! Le début est néanmoins étrange car c’est une « enfant légume » comme le dit l’auteure qui parle et sa perception des choses mais surtout sa vie est assez atypique. Et sur le coup on ne sait pas si l’on va apprécier ou être trop étranger à tout cela. Mais j’ai continué ma lecture et j’ai passé un bon moment!

On a affaire à une petite fille qui veut tout son petit monde rien que pour elle et qui, à cause de cela a des réparties qui nous feraient mourir de rire! De plus, on s’y retrouve un peu, elle a les mêmes réactions que ce qu’on nous avons pu avoir dans notre enfance ce qui m’a fait sourire.

Ce qui m’a plu aussi dans ce livre c’est que comme beaucoup d’enfants, la jeune Amélie est très lucide concernant les adultes et ce qu’elle en pense vis à vis des enfants, et pourtant à contrario elle est capable de s’imaginer les plus grandes fantaisies et de se créer toute une histoire, c’est ce qui a rendu tout cela très réel pour moi.

Il y a des passages assez crus mais ce n’est pas plus dérangeant que cela car ils sont plutôt minimes, le reste du temps, on a simplement affaire au début de la vie d’une petite fille peu commune et c’est très plaisant.
A la suite de cette lecture, j’ai bien envie de me plonger dans d’autres livres de Mme Nothomb 🙂
Je lui donne une note de 15/20♥

J’ai donc bien aimé cette lecture, les autobiographies restent toujours intéressantes à mon sens, et celle d’Amélie Nothomb l’est d’autant plus qu’elle ne va que jusqu’à trois ans, c’est le côté explosif de l’enfance qui en fait un livre unique.
Voilà pour mon avis, n’hésitez pas à me dire si vous avez lu ce livre ou si vous en avez lu d’autres de l’auteure, et je vous souhaite de bonnes lectures! – C.

Auteure : Amélie Nothomb
Maison d’éditions : Le livre de poche
Date de publication : 2 mai 2002
Nombre de pages : 160p.
ISBN : 978-2253152842

Publicités

Un commentaire sur “Métaphysique des tubes de Amélie Nothomb

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s