Le Désert des Tartares de Dino Buzzati

~ Résumé ~

Heureux d’échapper à la monotonie de son académie militaire, le lieutenant Drogo apprend avec joie son affectation au fort Bastiani, une citadelle sombre et silencieuse, gardienne inutile d’une frontière morte. Au-delà de ses murailles, s’étend un désert de pierres et de terres desséchées, le désert des Tartares.
À quoi sert donc cette garnison immobile aux aguets d’un ennemi qui ne se montre jamais ? Les Tartares attaqueront-ils un jour ? Drogo s’installe alors dans une attente indéfinie, triste et oppressante. Mais rien ne se passe, l’espérance faiblit, l’horizon reste vide. Au fils des jours, qui tous se ressemblent, Drogo entrevoit peu à peu la terrible vérité de fort Bastiani.

~ Chronique ~

Bonjour à tous! Je reviens aujourd’hui pour mon avis sur « Le Désert des Tartares » écrit par Dino Buzzati. J’avoue être un peu mitigée même si le temps passé depuis ma lecture aide à y voir un peu plus clair. J’ai du le lire dans le cadre de mon cours de philosophie : nous sommes sur une leçon concernant la conscience et j’ai donc eu une sélection de 3 livres à lire pour un contrôle de lecture. Dans les deux précédents (« Le chef-d’oeuvre inconnu » de Balzac et « Le Joueur d’échecs » de Zweig) la folie était clairement présente d’où le rapport à la conscience etc, mais pour celui ci j’avoue ne pas avoir trouvé le point commun tout de suite..

Tout d’abord c’est un classique. En effet, l’auteur est du début du XXème siècle ce qui signifie un vocabulaire assez particulier et surtout des réactions, des prises de décisions des personnages assez perturbantes, étranges.. Enfin je sais que j’ai toujours eu cette impression que dans les classiques, vu qu’ils datent d’une autre époque, il n’y a pas cette même perception des choses ce qui fait que moi je suis là devant les pages « mais faites quelque chose, réagissez bon sang! »..

De plus, j’ai trouvé qu’il y avait pas mal de longueurs surtout au centre du roman. Le début, l’histoire se met en place, on nous présente les lieux, les personnages et la fin et bien c’est une fin hein, on a le dénouement, mais il n’y a pas vraiment eu d’actions, ou de ce que l’on pourrait appeler « péripéties », je dois avouer que je me suis parfois un peu ennuyée.. Mais surtout j’étais perdue. Tout au long du bouquin je ne comprenais pas où l’auteur voulait nous emmener.

Malgré tout ça l’histoire reste intéressante bien sûr. Mais je l’ai surtout assimilé grâce à une conversation avec une amie qui l’a lue aussi et qui m’a mieux fait comprendre l’enjeux de ce livre.

C’est à dire qu’à travers ce roman nous avons une représentation de la condition de l’homme au sein de la société, un homme qui se veut toujours supérieur aux autres et parfois même à lui même j’ai envie de dire.. Ce qui rejoint effectivement mon cours de philo ainsi que pour moi la pensée du philosophe Hegel mais bon ça c’est une autre histoire xD

Même si j’ai fini par comprendre cela, en comparaison des deux livres précédents que j’ai eu à lire j’ai trouvé que c’était fait de manière compliquée, j’ai eu plus de mal mais l’histoire m’a intéressée, c’est pourquoi je lui donne une note de 13/20.

Bon et bien voilà j’espère avoir dit tout ce que j’avais à dire, et je pense néanmoins que tout est une question d’habitude, certaines personnes qui par exemple ont l’habitude de lire pas mal de classique auront sûrement moins de mal 🙂 Je vous souhaite de bonnes lectures! – C.

Auteur : Dino Buzzati
Maison d’éditions : Pocket
Date de publication : 19 octobre 2004
Nombre de pages : 288p.
ISBN : 978-2266149846

Publicités

Un commentaire sur “Le Désert des Tartares de Dino Buzzati

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s